JAGUAR PROJECT

SAMPLES
FROM THE PAST

Formation-Synthetiseurs-Modulaire-Musiciens-Afdas-scaled.jpg

PROLOGUE

Depuis que je suis musicien, je me suis toujours intéressé à la dimension sociale et historique de la musique. La musique est pour moi une langue et comme toutes les langues et ses dialectes, elle nous aide à communiquer avec nos proches. La musique est comme un fil de notre culture que nous portons tous, parfois, sans le savoir. Elle a voyagé dans les bateaux de l’Afrique à l’Amérique et voyage aujourd’hui dans les avions avec nous au retour des vacances. Elle nous a été transmise par nos ancêtres et nous est parvenue par les chansons enfantines que nous fredonnaient nos parents. Elle est comme un flambeau que nous passerons aux générations futures. A travers les siècles, des hommes et des femmes ont essayé de la maitriser, de la codifier pour la transmettre comme un pouvoir sacré. En la codifiant, elle a été démembrée, classifiée, « purifiée ». Mais la musique comme la langue ne peut pas être purifiée. Elle s’adapte au message qu’elle fait passer. C’est cette distinction entre pure et impure qui est au cœur de ma quête. Moi, je ne m’intéresse pas à la pureté. Je veux mettre en action le pure et l’impure, le sacré et le profane, le passé et le futur dans le même environnement sonore avec

l’intention de créer un espace d’entente et de dialogue entre les êtres humains.